Loading...

L’économie québécoise subit énormément de pression depuis le début de la pandémie. Jusqu'à ce jour, l'impact de la Covid-19 à long terme reste inconnu, et notre reprise, incertaine. Suite à une hausse de circulation observée lors du récent vendredi fou, le gouvernement du Québec a annoncé de nouvelles restrictions sur le nombre de clients admis dans les commerces, resserrant encore plus leurs opérations quotidiennes afin de minimiser la propagation du virus. 

Concrètement, les détaillants devront prendre en considération la superficie du plancher accessible aux clients et la diviser par 20 m² pour respecter la nouvelle formule introduite par le gouvernement. Dans une période de consommation limitée par les interactions physiques et la distanciation sociale, qu’arrivera-t-il aux petits commerces locaux? 

L’un des enjeux les plus visibles chez les commerçants de toute taille, les files d’attente, est de plus en plus aggravé par les mesures de distanciation sociale qui influe directement le nombre de paniers abandonnés. Il s’agit d’une problématique qui ajoute de la pression additionnelle sur les vendeurs et les cassiers, baisse la loyauté des clients et redirige les consommateurs non servis vers des marques étrangères instantanément accessibles via le commerce électronique. 

Les détaillants sont confrontés à des décisions difficiles : réduire le nombre d’employés, déménager dans un espace plus petit ou transitionner vers les ventes en ligne. La pandémie a radicalement accélérée l’adoption de technologies sans contact et a expédié le virement vers le monde numérique forçant les détaillants à s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation. 

La mission de Leav est d’aider les petits et moyens commerces à fusionner le monde physique et numérique en automatisant le processus de checkout existant. L’automatisation du paiement permet aux commerçants d’optimiser leurs espaces, redistribuer leurs caissiers aux ventes ainsi qu’offrir une expérience utilisateur rapide, sans contact et intuitive. Dans cette nouvelle réalité où le pied carré de plus peut rendre un détaillant rentable, il est temps d’examiner des solutions technologiques qui maximisent les espaces physiques et fluidifient l’expérience d'achat.